Fingers crossed – Part-Time Friends

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous parler d’une découverte personnelle mais d’un duo de musiciens que l’on m’a proposé de découvrir et qui m’a littéralement conquise. Dénommé Part-Time Friends, ce groupe a composé et réalisé un album qui est véritablement envoûtant, et une petite merveille de douceur.

En route pour l’aventure, suivez-moi sous les étoiles musicales…

Silence, écoute…

Le petit clip intitulé Here we are qui m’avait été envoyé m’a vraiment enthousiasmée, et il n’en a pas fallu davantage à ma curiosité légendaire pour me pousser à écouter l’intégralité de l’album (et pas qu’une fois en réalité ^^). Le moins que l’on puisse dire c’est que le charme a agit tout seul, comme un grand ! Transportée par les accords de voix entre Florent, compositeur et guitariste, et Pauline, au chant et aux percus, les 12 titres s’affichent comme des ballades pop et folk qui défilent à la façon d’un voyage lunaire et glacial (dans l’ambiance seulement, je vous rassure !), et vous invitent à rappuyer sur « Play » à la dernière note jouée !

L’entrainant clip de « Here we are ».

Et quand je parle de voyage, ce n’est pas anecdotique : si ces mélodies ont été ciselées pour nous transporter, c’est en sillonnant les routes de leur Corse natale à bord du mini-van que l’on aperçoit sur la pochette que les 2 protagonistes de Part-Time Friends ont façonné toute l’imagerie enchanteresse qui habille le livret et les petits clips, et qui collent parfaitement à l’univers musical qui se dégage de l’opus.

PH&PO-Part-time-friends-1

Les sonorités s’enchainent et vous emportent dans une sorte de road trip, où chaque chanson est une nouvelle destination, avec son identité, son décor et son inspiration. Tantôt emprunte de mélancolie et de poésie (Summertime Burns, mon gros coup de cœur), parfois plus ouvertement pop avec des riffs de guitare bien acérés qui résonnent en fond pour des punchlines entêtantes (La mer et l’Alaska), ou carrément enjouée et folk grâce à l’ajout de notes de cuivres ou de petites cymbales qui marquent le tempo (The Stain), les pistes sont aussi colorées et diluées que la palette d’un peintre.

Forts de certaines collaborations de marque (Feu ! Chatterton et Granville), le duo s’applique à transmettre une simplicité musicale et des accords très « nature » au fil de leurs compositions, épurées mais envoûtantes – le superbe Keep on walking où les deux voix se mêlent autour d’une guitare sèche, à la façon des Moldy Peaches* est juste à tomber !-

Influencés par nombre d’artistes de la scène anglo-saxonne, c’est sans surprise qu’ils ont fait le choix de chanter en anglais, à quelques exceptions près tout de même. Et bien que les paroles en soient un peu moins abordables à la première écoute, l’effet reste le même et vous emporte….loin, voire très loin…. jusqu’en Alaska peut-être, qui est « leur » destination phare.

En Bref…

Un album planant à écouter sans modération, qui vous (trans)porte dans un univers délicat et enivrant, où les notes s’envolent avec douceur en rythme avec le duo de voix qui se mêlent délicatement. Un pur moment de magie, à écouter lors d’un trajet en train, voiture, ou simplement face aux éléments de la Nature…

*certes, au premier regard, le nom ne vous dira peut-être rien, mais siiiii, vous les connaissez, ce sont eux qui ont réalisé la BO du film Juno !

L’album Fingers Crossed est disponible chez tous les distributeurs depuis le 18 Mars. Retrouvez les Part-Time Friends sur leur page Facebook et leur site.

Laisser un commentaire