Expo2015 – L ‘Exposition Universelle de Milan #1

Je ne sais pas vous, mais lorsque l’on me parle d’Exposition Universelle, il me vient immédiatement en tête celles de Paris, en 1889 et 1900, qui ont vu naitre fièrement la Tour Eiffel et le Grand Palais (ainsi que le Petit), les tapis roulants parcourant les artères de la capitale sous la lumière des récents candélabres permis grâce à la Fée Electricité….

Eh bien, croyez-moi, j’étais à des années lumières de la réalité, car aujourd’hui, on est bien loin de tout ça. Non, une Exposition Universelle n’est plus la fierté technique et technologique d’un pays à travers un Pavillon à son image. Non, non ! Loin de moi toutes ces images utopiques et Bienvenue sur Terre, au milieu de la Nourriture et du Développement Durable, Bienvenue à l’Exposition Universelle de Milan !

Nourrir la planète, Energie pour l’avenir

Pour cette édition, ce sont pas moins de 140 pays qui ont fait le déplacement jusqu’en Italie pour se retrouver autour d’un thème fédérateur : l’alimentation et les (nouvelles) façons de consommer pour une valorisation de la planète. Cette thématique est récurrente depuis quelques années, suite à l’intérêt croissant pour le réchauffement climatique, l’augmentation continue des populations et la prise de conscience d’une surconsommation des ressources naturelles, jusqu’à les pousser proche de l’épuisement.

PH&PO-ExpoMilan-1

Foody, la mascotte de cette édition

Autour de ce fil conducteur qu’est la nourriture, illustrée génialement par les Studio Disney en la mascotte de « Foody » et ses complices, une multitude de questions se posent, qui constituent autant de sujets à explorer et interpréter par les exposants :

  • Assurer une alimentation convenable à une population toujours grandissante alors que les ressources alimentaires et naturelles diminuent proportionnellement
  • Augmenter et créer une agriculture durable en limitant les impacts « nocifs » sur la Terre et sa biodiversité
  • Equilibrer les manières de consommer afin de prévenir des impacts sur la santé et lutter contre des phénomènes grandissants (obésité et surcharges pondérales liées à une sur-consommation, ou au contraire, insuffisance alimentaire et mal-nutrition)
  • Limiter le gaspillage en adoptant des styles de vie plus sains et durables, alliant une prise en compte des disponibilités matérielles et une consommation raisonnée.

Et sur place, ça ressemble à quoi alors ??

Le site choisi est implanté au Nord-Est de Milan, en retrait du centre historique de la Ville mais aisément accessible, tant par les dessertes ferroviaires que routières.

 

PH&PO-ExpoMilan-AxesEtendue sur 110 hectares de terrain, l’Expo 2015 est établie selon un plan orthogonal et quadrangulaire, découpé par deux axes principaux. Non sans rappeler les formes ancestrales d’édification des cités romaines, ces deux artères offrent aux visiteurs une organisation optimale permettant un repérage relativement intuitif (ou pas…!).

Ainsi, l’allée principale, dénommée Decumanus et orientée Est-Ouest, découpe le site dans toute sa longueur avec ses 1,5 kilomètres. Assurant le rôle de colonne vertébrale en desservant chacun des Pavillons Nationaux et Clusters, elle permet de relier les différents centres d’expositions, espaces évènementiels et stands centraux. Protégée sur toute sa largeur par des toiles tendues qui ondulent alternativement et assurent protection contre la pluie et filtre solaire, cette « World Avenue » – comme elle est appelée – offre une succession d’expériences visuelles et architecturales incomparables.

PH&PO-ExpoMilan-2


L’allée secondaire, dénommée Cardo et reliant le Nord au Sud du site, est de taille plus modeste. Ses 350 mètres de longueur sont l’occasion de découvrir toute l’étendue de l’offre gustative et oenologique qu’il est possible de trouver en Italie. Retraçant les traditions locales, elle est ponctuée de différents espaces de détente et d’une large gamme d’oeuvres contemporaines, venant agrémenter les parterres.

Variations scénographiques et architecturales pour un parcours unique

Implantés de manière à graviter autour des 2 axes majeurs, différents espaces d’expositions sont proposés et répartis sur le site dans les 4 aires prédéfinies.

Les variations de mise en oeuvre, autour du thème de la Nourriture, qui s’offrent aux visiteurs est alors constituée de plusieurs composantes (certaines seront développées prochainement au sein d’articles plus spécifiquement dédiés).

Les espaces thématiques

PH&PO-ExpoMilan-Thématique Situées aux entrées et aux points stratégiques du terrain, ces 4 aires d’informations proposent des approches différentes mais complémentaires du thème, en interpellant le visiteur par leur attractivité poussée, et lui proposant des expériences sensorielles spécifiques.

  • Le Pavillon Zéro : il s’agit du point d’entrée sur le site, qui offre au visiteur une rétrospective du rapport que l’Homme entretient avec la Nourriture à travers un récit historique remontant à l’apparition des Êtres.

PH&PO-ExpoMilan-5

  • Le Future Food District : à la manière d’un « Supermarché du Futur », ce hall propose une immersion dans les nouvelles façons de produire, conserver, acheter et consommer les produits grâce aux technologies de pointe appliquées au domaine Agro-alimentaire.
  • Le Children Park : la diversité des visiteurs intègre une population enfantine qui n’est pas négligée, et cet espace leur est dédié, afin d’enrichir leur compréhension des différents éléments constituant les ressources vitales et développer leurs facultés sensorielles à travers des jeux mêlant sons, images et odeurs.
  • Le Parc de la Biodiversité : développé sous la forme d’un jardin de 8.500 m², c’est l’une des aires les plus reposantes du site, qui propose un cheminement au milieu des plantations, retraçant l’évolution et la sauvegarde de la biodiversité agraire.

Les Pavillons Self-build

PH&PO-ExpoMilan-PavillonsDénommés ainsi de manière officielle, il s’agit des Pavillons nationaux, répartis sur les parcelles en lanières de 500 à 5.000 m² environ jouxtant le Decumanus. Ils développent de manière autonome leur approche de la thématique, qui se doit d’être représentative de la culture alimentaire locale.
PH&PO-ExpoMilan-8

Le Pavillon français vu depuis la World Avenue.

Les Clusters

PH&PO-ExpoMilan-ClustersSymbole de partage, de dialogues et d’interaction entre les populations, les clusters sont l’une des « innovations » de l’Expo 2015. En effet, ces espaces collectifs regroupent différents pays autour d’une identité commune et fédératrice, représentée par un aliment ou une filière de production.
A l’opposé de tout rassemblement lié à un critère géographique, ces entités développent, sur une dizaines de salles chacune et sous forme d’installations, d’expositions ou de dégustations, les différentes cultures du Riz, du Cacao, du Café, des Fruits et légumineuses, des Epices, des Céréales et tubercules, et les productions plus spécifiques des Régions arides, des Iles et bords de Mers et du Bassin Méditerranéen.
PH&PO-ExpoMilan-9

Le Cluster du Café.

Du minéral, certes, mais du végétal aussi !

Conçu comme une exposition-jardin, le site propose de nombreux espaces de détente végétalisés, implantés entre les Pavillons et faisant partie intégrante de la scénographie générale. Présents de manière luxuriante, ce sont près de 12.000 arbres et 8.000 plantations qui ont fait l’objet d’un travail paysager à grande échelle, permettant d’apporter ombre et fraicheur aux visiteurs.

PH&PO-ExpoMilan-Jardins-Canal

Implanté en retrait de l’animation du Decumanus, un canal serpente en périphérie du site, apportant fraîcheur et sérénité à tout visiteur qui le longe. Assurant l’alimentation en eau de tout le site, et traité à la manière d’une noue en béton lissé, ponctuellement parées de passerelles, ce cours d’eau artificiel participe au drainage, à la récupération et l’épuration des eaux pluviales grâce à l’intégration de plantes spécifiques. Comme coupées du reste de l’Exposition, les petites terrasses qui le ponctuent, en pas d’âne et les pieds dans l’eau, sont de véritables espaces d’apaisement où il fait bon flâner et se reposer.
PH&PO-ExpoMilan-10

Bon ok, il y a des Pavillons et des arbres. Mais c’est tout ??

Non, ce n’est pas tout, justement ! Si les différents types de Pavillons ou Clusters sont le moyen d’exposer et représenter le thème à travers des stands gastronomiques, l’Expo2015 « vit » dans ses espaces extérieurs à travers des conférences et animations tout au long de la journée. Répartis dans les zones libres mitoyennes aux Clusters, des amphithéâtres de tailles diverses sont agencés, agrémentés d’estrades pour des présentations spécifiques ou masterclass de cuisine (en italien par contre, dommage!).

PH&PO-ExpoMilan-13

L’espace d’exposition du Cluster « Café ».

Cependant, avec la possibilité de se procurer des billets d’entrée « Soirée », c’est une deuxième vie que prend le parc d’exposition à la tombée de la nuit. Attirant une foule diversifiée, l’Exposition se pare d’un autre visage, plus vivant et festif. Outre une vision renouvelée des constructions grâce aux dispositifs d’éclairage savamment disposés pour les mettre en valeur, le site s’anime par des concerts ou sets de DJ programmés quotidiennement, où les parvis des Pavillons prennent des allures de Dancefloor géants.

Vues du parvis du Pavillon de l’Allemagne.

En bref…

Des expositions, j’en ai visité pas mal jusque là. Mais, parcourir cette Expo2015 s’avère être une expérience unique en son genre! A travers la diversité et la multiplicité des ouvrages d’art, l’émulation et l’ambiance effervescentes qui y règne ou simplement la confrontation des styles de vie ou les manières d’aborder la nourriture sous toutes ses formes, c’est un tour du monde qui s’offre au visiteur, sans billet d’avion préalable.

De toute évidence, même s’il est impossible de visiter l’intégralité des bâtiments en une unique journée – et principalement à cause de la masse de visiteurs qui engendre des files d’attente parfois interminables – l’aperçu que j’ai pu en avoir est suffisant pour comprendre l’ampleur des enjeux mis en oeuvre dans un tel rassemblement. La découverte du thème, parfaitement valorisé, à travers les différentes mises en abime revèle un véritable enrichissement qui, j’espère, fera bouger les mentalités pour une amélioration et une préservation prochaine de la planète.

Laisser un commentaire