#àLaTableDe….Dégustation de futurs produits, pour Intermarché

Rien ne se ressemblent plus que deux grandes surfaces proposant des produits de consommation courante. Pourtant, toutes les chaines de grande distribution sont loin de générer des ambitions similaires, quant aux produits et leurs lignes de conduite envers les consommateurs.

Depuis plusieurs mois maintenant, les enseignes cherchent à renforcer leur « proximité » avec leur clientèle, à grand renfort de publicités télévisées ou radiophoniques. Mais dans cet univers où le client peut facilement se perdre tant le choix est large, il est une enseigne qui cherche à se démarquer: Intermarché. Avec une initiative visant à impliquer le consommateur en amont d’une fabrication massive, l’enseigne cherche à valoriser ses clients….et le moins que l’on puisse dire est que ça marche.

La gamme Pâturages pour Intermarché

La plupart des grandes enseignes développent des gammes de produits estampillées de leur nom, parfois issues des lignes des grandes marques mais manufacturées avec des matières premières de qualité inférieure. Ce qui n’est pas le cas pour Intermarché. En effet, l’enseigne possède ses propres usines, disséminées sur tout le territoire, qui lui permettent de confectionner les produits pour ses propres labels, dont la gamme de desserts Pâturages fait partie.

Créés dans une laiterie spécifique implantée à Saint-Père en Retz, en Loire-Atantique, les produits laitiers Pâturages sont réalisés avec 500 000 litres de lait recueillis journalièrement auprès de 400 producteurs locaux, et traités dans l’usine.
Déclinés en 20 saveurs, les crèmes desserts sont présentes en magasins sous forme de pots individuels, vendus au rayon frais. La volonté de l’enseigne, pour cette année, est d’ajouter un nouveau parfum, et elle a choisi de placer les consommateurs au coeur de cette décision, en leur faisant goûter 2 éventuels arômes : Banane flambée ou Menthe-Chocolat. Les « testeurs » étaient alors invités à voter pour élire le nouveau produit, commercialisé d’ici quelques mois.

Concrètement, comment ça se passe ?

6 magasins de l’enseigne ont été choisis pour participer à cette opération, qui s’est déroulée entre le 22 Janvier et le 02 Février. Un stand était installé dans chaque grande surface, à proximité directe des rayonnages de desserts.

Une hôtesse accueillait les clients, proposant, sous réserve d’acceptation, une dégustation pour élire le futur produit. Une petite verrine de chaque nouveauté était alors proposée au consommateur, avec une quantité de crème suffisante pour permettre d’apprécier pleinement les saveurs.

Simultanément à la dégustation, l’hôtesse vous présente la gamme de produits Pâturages, avec ses déclinaisons, sa fabrication et les chartes d’Intermarché.

Une fois les tests terminés, une tablette est tendue au client, pour qu’il puisse voter en vue d’élire, de manière anonyme, le parfum qu’il a préféré.

Et la dégustation alors ?!?

Saveur Banane flambéeLa texture est onctueuse et consistante, avec un goût lacté assez prononcé en arrière plan. L’arôme Banane est vraiment très présent, et reconnaissable autant à l’odeur que sur les papilles, ce qui est moins le cas pour le caractère « flambé ».
Saveur Menthe-ChocolatLa texture est moins épaisse que la précédente, légèrement plus liquide. Le goût chocolaté est très prononcé, presque au point d’évincer la menthe, que l’on ne ressent pas au premier abord. C’est seulement en fin de bouchée que toute la fraicheur de la Menthe explose en bouche et domine sur le palais lors des cuillerées suivantes.

De manière générale, les labels des magasins paraissent souvent inférieurs en qualité en comparaison des grandes marques, compte tenu de leur prix de vente. Ce test démontre que ces produits ne sont pourtant pas en reste et qu’ils peuvent être au moins équivalents aux marques, tant dans leur qualité que leur composition. En outre, ce type d’initiative, qui place l’avis des clients au premier plan, était déjà appliqué par certaines chaines de grande distribution (faisant appel aux votes via internet, mais sans goûter préalablement) mais suffisamment rare de la part d’une enseigne pour mériter d’être relevé. Et en tant que consommatrice, j’avoue que c’est particulièrement gratifiant de savoir que notre avis de « client » peut compter en amont d’une production de masse.

Laisser un commentaire