Caroline Vigneaux Quitte la robe…

Caroline Vigneaux quitte la robe… On pourrait imaginer monts et merveilles à l’évocation du titre sulfureux de ce spectacle… Toutefois, bien que le physique parfait de la demoiselle puisse s’y prêter volontiers, c’est bien de la robe d’avocate dont il est question. Car oui, Caroline a fait des études de Droits et en a été diplômée. Mais c’est en conservant au fond d’elle le doux rêve de devenir comédienne qu’elle a commencé à exercer en tant qu’Avocate commise d’office, et salariée d’un cabinet huppé. Et là, c’est le drame…! Enfin pas pour tout le monde, puisque c’est ce qu’elle nous raconte avec humour pendant 1h30.

Le ton est donné dès la scène d’introduction, où l’on comprend assez rapidement que le changement de carrière n’est pas anodin, et qu’elle a une capacité à incarner des personnalités très différentes avec brio. Aussi habile dans les changements d’intonations que dans la déformation faciale, elle n’hésite pas à faire appel à des moues évocatrices et autres grimaces pour rentrer dans la peau de ses personnages, qu’elle caricature avec un mimétisme plus vrai que nature.

 

PH&PO-CarolineVigneau-1

 

C’est avec cette aisance qu’elle établit, au fil des sketchs, une rétrospective de sa vie, évoquant ses premiers « dossiers » – à comprendre au sens propre comme au figuré – et sa courte carrière de salariée sous les ordres d’une BigBoss aussi déjantée qu’overbookée, son enfance dans les Vosges sous l’égide d’une mère catholique ultra-conservatrice, ses prestations d’enfants de choeur à la Chorale Paroissiale, ses premiers rôles de comédienne dans des publicités pour ménagères aguerries, et l’amour de sa vie, Roméo, Bo-bo écolo aux charmes trompeurs et « cultivateur » de balcon…..

Bande-annonce officielle du spectacle, ©20h40 Production

 
Les thèmes abordés sont vastes et sans tabou : sexe, drogue, alcool, religion, écologie, politique, pôle-emploi,…un peu tout le monde en prend pour son grade – fonctionnaires, catholiques, personnes des premiers rangs ou Maire de la Ville présent dans de la salle y compris -. Vous l’aurez compris, tout y passe, sans aucune vulgarité, avec une spontanéité qui laisse parfois place à l’improvisation totale et une fraîcheur qui amène Caroline aux fou-rires incontrôlés (et incontrôlables), la mettant dans l’incapacité de finir une scène… Son rire est néanmoins si communicatif que, je crois, personne dans la salle ne lui en veut, voire même en redemande !

En bref…

C’est à l’aveugle et sans même connaître le sujet de ce One-Woman Show que je m’y suis rendue. Et la seule chose que je dois dire, c’est que je n’en suis ABSOLUMENT pas déçue!
Au fil d’une soirée haute en couleurs bien qu’elle ne soit vêtue que de noir, Caroline nous immerge dans une vision du monde actuel dépeint avec un humour décapant. Sa spontanéité naturelle et ses interactions avec le public, à travers des anecdotes ou des plaisanteries bien ciblées, vous feront passer 1h30 hilares, et sortir de la salle avec un sourire encore accroché vos visages !

Retrouvez Caroline Vigneaux et son spectacle en tournée dans toute la France, dates et renseignements disponibles ici

Laisser un commentaire